Sites nantais

Sites nantais

Devenir acteur de la logistique urbaine

La force des sites portuaires nantais ? Leur proximité avec la métropole. Les capacités de stockage et les réserves foncières y sont attractives et le potentiel de développement important, notamment dans une optique de transition écologique.

Si l'activité portuaire est en grande partie concentrée sur l'aval de l'estuaire de la Loire, les sites nantais occupent toujours une place clé pour l'attractivité du port et du territoire. Chaque année, près de 450 navires y font escale. Le trafic portuaire avoisine les 2 millions de tonnes, soit 6 %  du trafic total de Nantes Saint-Nazaire Port, l'équivalent d'un port de commerce régional comme celui de Lorient. Les sites portuaires voient transiter une grande diversité de marchandises. Vracs liquides, vracs agroalimentaires, produits forestiers, colis lourds, vracs de construction ou encore de recyclage…

Cheviré : appel à manifestation d'intérêt

Le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire lance un appel à manifestation d’intérêt pour l'opération des sites portuaires de Cheviré. Cet appel à manifestation d’intérêt a pour objectif de confier l’opération des terminaux portuaires de Cheviré à une ou plusieurs entreprises. Celui-ci comprend une phase de candidature, une phase de remise des offres et une phase de négociations.

Télécharger le dossier 

 

Adressez-nous votre candidature avant le 30 avril 2021 à l'adresse suivante : chevire@nantes.port.fr

 

Le port de Cheviré en vidéo

Un hub logistique au service de la métropole

Cheviré, longtemps connu comme "port à bois" jusqu'au début des années 2000, a développé au fil des années une nouvelle vocation, celle de plate-forme logistique urbaine. Complémentaires des différentes infrastructures portuaires situées en aval, les sites portuaires nantais constituent une offre logistique complète au cœur d'une grande métropole. Ils disposent d’atouts non négligeables pour de futures implantations péri-urbaines, liées directement ou indirectement au transport maritime : des terminaux portuaires polyvalents à proximité immédiate du périphérique nantais, un embranchement ferroviaire, des connexions par barges entre Nantes et Montoir-de-Bretagne et Saint-Nazaire. Récemment, c'est ici à Cheviré que les entreprises Suez et Charier ont choisi d'implanter en 2020, leur plate-forme de valorisation des déchets issus pour partie des chantiers du BTP de la métropole nantaise, dans l'intention d'utiliser la voie fluviale pour l'acheminement de quelques 30 000 tonnes de déchets par an.

Les trois sites nantais

  • Nantes Cheviré : opérateur Nantes Port Terminal (filiale de Nantes Saint-Nazaire Port) : vracs de construction (bois, sable), recyclage (ferraille, terres, déchets de bois), conventionnel et vracs divers (engrais, céréales bio, tourbe, éoliennes terrestre), colis lourds,…
  • Roche Maurice : opérateur Invivo : céréales
  • Cormerais : vracs liquides chimiques et produits raffinés
     

Le tissu économique

Une trentaine d'entreprises implantées sur le domaine portuaire dont Derichbourg, GROUPE ISB, Invivo, Suez, Saremer, Lafarge Granulats, GSM, Eliard, Alkion, Sea Invest, Sogebras,…

Les filières 

Produits raffinés 

Céréales 

Ferrailles 

Bois 

Engrais 

Sable de mer 

Autres marchandises 

Les atouts portuaires

Un site multimodal : connexion immédiate au fleuve, au réseau ferroviaire, aux voies rapides

Outillage, manutention et logistique adaptée à une grande diversité de marchandises

 

Notre ambition est de faire des sites amont un hub logistique au service de la métropole. En particulier pour le transport et le stockage des matériaux de construction, ou des déblais issus des futurs grands chantiers de la métropole.
Stéphane Pin, Responsable de la Business Unit Sites Amont, Nantes Saint-Nazaire Port
Nantes manutention traite environ 450 000 tonnes de marchandises chaque année, tels que le bois de construction ou les produits de recyclage. La situation géographique de la place portuaire est idéale, avec la proximité de la métropole et des accès routiers facilités. À cela s’ajoutent d’importantes capacités de stockage sur les différents terre-pleins.
Sébastian Rault, Nantes manutention Sea-invest.