Nantes-Cheviré, du bois à la logistique

Une plate-forme multimodale attractive

Des terminaux portuaires polyvalents à proximité immédiate du périphérique nantais, un embranchement ferroviaire, des connexions par barges entre Nantes et Montoir-de-Bretagne et surtout des disponibilités foncières (15 ha disponibles et 20 ha supplémentaires à moyen terme)… Cheviré offre de nombreux atouts logistiques pour l'accueil de nouveaux projets d'implantation.

Le bois en mutation

La place de Cheviré reçoit des bois du Nord pour l'usine du groupe ISB Bois, implantée en 2014 sur le site. Ce trafic représente entre 50 000 et 60 000 tonnes par an. Un flux régulier d'importation de panneaux et de conteneurs de produits forestiers en provenance de Montoir arrive sur les terminaux portuaires de Cheviré, qui maintient ainsi son rôle de place de négoce. Tous les métiers de la filière sont ici représentés avec une concentration unique de professionnels et de savoir-faire : transporteurs et experts, stockeurs, scieurs et sécheurs, ou encore entrepositaires et distributeurs.

Fonctions urbaines, matériaux et recyclage

La zone de Cheviré pourrait demain jouer un rôle de plate-forme multimodale dans l'organisation des flux de d'agglomération nantaise, avec une place importante dans le schéma logistique métropolitain : développement de filières liées à l'énergie, aux recyclages, à la distribution urbaine ou à la construction associée aux grands projets de la métropole (CHU, Ile de Nantes, Bas Chantenay…). 

Ainsi, Derichebourg a déjà implanté une unité de valorisation des métaux à Cheviré. Les déchets, une fois broyés, sont expédiés vers l’Espagne, la Turquie.

Enfin, sur le modèle des navettes fluviales exploitées par Airbus entre Cheviré et Montoir, un service fluvial multi-filières est à l'étude entre les sites amont et aval de l'estuaire de la Loire.

Importation d'engrais

Cheviré devient aussi un site majeur d'importation d'engrais et de matières premières à destination du grand Ouest.

Sable et construction

Le terminal sablier de Cheviré regroupe toutes les activités « sable » de l'amont de l'estuaire. Avec deux appontements de déchargement, le site reçoit près d'un million de tonnes de matériaux chaque année.