Donges : Des investissements pour l'avenir

Repères

  • 500 escales en 2016.
  • Capacité annuelle de traitement de 11 millions de tonnes de pétrole brut.
  • 8,4 millions de tonnes de pétrole brut importées en 2016.
  • Entre 5 et 7 millions de tonnes de produits raffinés exportés par an.

En France, trois ports assurent 84 % de l'approvisionnement en pétrole brut et produits pétroliers : Marseille (40 %), Le Havre (30 %) et Nantes-Saint-Nazaire (14 %) via le terminal de Donges (source : UFIP). Sur 350 hectares en bordure de Loire, les installations qui alimentent la deuxième raffinerie française du groupe Total sont spectaculaires. L'entreprise, qui emploie environ 400 personnes, a une capacité annuelle de traitement de 11 millions de tonnes de pétrole brut (hors période de maintenance). La raffinerie de Donges, la seule sur la façade atlantique, joue un rôle stratégique dans l’alimentation des régions de l’Ouest et du Centre de la France.

Le site accueille chaque année plus de 600 escales de navires et réalise plus de 50 % du trafic du port. Outre les carburants automobiles (essence, gazole, GPL), la raffinerie produit également du kérosène, du butane, du propane, des bitumes ainsi que des fiouls domestiques et industriels.

En 2015, Total a annoncé un investissement de 400 millions d'euros pour moderniser le site. Objectif : lui assurer de nouveaux débouchés rentables grâce à des carburants moins soufrés et conformes aux évolutions des spécifications européennes. Il s'agit d’améliorer significativement la rentabilité de la raffinerie et d’inscrire son avenir dans le long terme. De nouvelles unités de raffinage (dont une unité de désulfuration) seront construites. Au préalable sera engagé le contournement ferroviaire de la raffinerie. Le démarrage des nouvelles unités est prévu pour 2019.

Trois postes à quai sont dédiés à l'importation de pétrole brut et quatre autres à l'exportation de produits raffinés. Deux gares routières et une gare ferroviaire permettent les livraisons par camion et par wagon. Deux pipelines desservent également le marché, l’un vers la Bretagne, à travers le dépôt de Rennes, et l’autre vers le Centre et l’Est, avec le pipeline Donges-Melun-Metz.

Basé à Donges, l’atelier opérationnel de Nantes Saint-Nazaire Port dispose de moyens nautiques et terrestres de lutte antipollution : groupe d’intervention, mise en place de barrage et de produits absorbants, barge récupératrice, deux zodiacs et une vedette. Il intervient également en soutien aux navires (mise en place de coupées, réparation de crocs et d'amarres...).