Nantes Saint-Nazaire Port Le magazine n°97

7 NANTES SAINT-NAZAIRE PORT LE MAGAZINE - N°98 - janvier 2020 LANCÉE EN JUIN 2016 À L’INITIATIVE D’UN LARGE PANEL D’ENTREPRISES DE TOUTE LACHAÎNE AGRICOLE ETAGROALIMENTAIRE ET SOUS LE PARRAINAGE DU MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE, DURALIM EST LA PREMIÈRE PLATEFORME COLLABORATIVE POUR L’ALIMENTATION DURABLE DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE. “Les ONG, et notamment le WWF, ont pointé du doigt la culture du soja dans les causes de défores- tation, explique Morgan Balin-Caillard, en charge de la co-animation de la plateforme. Duralim souhaite élargir le débat et promouvoir une ap- proche globale multi matières premières impliquant toute la filière. La réduction de la dépendance au soja d’importation passe par plusieurs axes comme l’amélioration de l’équilibre nutritionnel des rations alimentaires lié à l’espèce ou à l’âge de l’animal ou encore le développement de matières premières alternatives. La mise en place de filières d'approvisionnement en soja d’importation avec des garanties de durabilité est aussi une solution pour lutter contre la déforestation.” Duralim a établi une charte autour de 9 engage- ments pour faire connaître l’existant tout en lis- tant des axes de progrès. “La qualité et la sécurité sanitaire sont des pré-requis indispensables, pré- cise Morgan Balin-Caillard. La France est un pays agricole. Elle a les moyens de produire ses propres matières premières. Mais la préférence donnée aux céréales sur le marché intérieur s’effectue aux dépens des oléo-protéagineux. Pourtant certains producteurs essaient d’augmenter la production de colza, de tournesol ou encore de pois ou de féveroles. On ne pourra pas tout substituer au soja qui procure entre autres des acides aminés indispensables à la croissance des animaux. Le développement de la culture du soja en France Plateforme collaborative Duralim : l’ABC de la durabilité constitue une alternative. Sa compétitivité demeure cependant incertaine à cause du coût du foncier, des intrants et du rendement plus faible.” ■ Plus d’informations sur www.duralim.org

RkJQdWJsaXNoZXIy NDM2ODQ5