Nantes Saint-Nazaire Port Le magazine n°97

LE GRAND OUEST EN MOUVEMENT 4 F I L I È R E EN MATIÈRE D’ÉLEVAGE, LE COÛT DE L’ALIMENTATION CONSTITUE, ET DE LOIN, LA PART LA PLUS IMPORTANTE DU PRIX DE REVIENT DES PRODUITS. LEADER FRANÇAIS DU SECTEUR, LE GRAND OUEST RÉUNIT TOUS LES GRANDS ACTEURS DE LA FILIÈRE : PORTS, IMPORTATEURS, TRITURATEURS, FABRICANTS D’ALIMENTS, ÉLEVEURS… TOUS SONT CONFRONTÉS AUX DÉFIS POSÉS PAR LES ÉVOLUTIONS DES MODES DE CONSOMMATION ET LES ENJEUX SOCIÉTAUX. Panorama Les grands enjeux de l’alimentation animale SOJAMADE IN FRANCE Les premiers lots de graines de soja estampillés “Soja de France” ont été lancés l’année dernière à l’initiative de Terres Univia, l’interprofession des huiles et protéines végétales. La charte Soja de France a été construite avec de nombreux acteurs de la filière engagés autour de 4 axes majeurs : l’origine France, le non-OGM, la traçabilité et la durabilité. L’ambition affichée est d’atteindre 250 000 hectares consacrés au soja à l’horizon 2025. NANTES SAINT-NAZAIRE PORT LE MAGAZINE - N°98 - janvier 2020 Aujourd’hui, la question de l’alimentation animale dépasse les simples enjeux de la qualité nutritionnelle. Le marché évolue avec les exigences des consommateurs en matière d’hygiène et de sécurité, mais aussi de traçabilité, voire de respect de l’environnement. La plupart des animaux d’élevage ont besoin d’aliments concentrés pour compléter leur ration qui peut être produite directement sur les exploitations (herbe, ensilage de maïs ou d’herbe, foin). C’est vrai pour les bovins, mais aussi et surtout pour le porc et la volaille pour lesquels ces aliments concentrés constituent l’essentiel des apports. Les rations produites par les fabricants d’aliments (dont beaucoup sont situés dans le grand Ouest) contiennent principalement des matières premières riches en énergie et des protéines. EXIGENCE DE DURABILITÉ ET DE TRAÇABILITÉ Les matières énergétiques sont issues de céréales, majoritairement cultivées en France. Les protéines, elles, proviennent essentiellement de tourteaux qui sont des co-produits des industries de trituration de production d’huiles (alimentaires, mais aussi de bio-diesel) : tournesol, colza, soja. On les trouve également dans des protéagineux tels que les pois, les féveroles ou les lupins ainsi que dans La plupart des animaux d’élevage ont besoin d’aliments concentrés pour compléter leur ration qui peut être produite directement dans les exploitations (herbe, ensilage de maïs ou d’herbe, foin).

RkJQdWJsaXNoZXIy NDM2ODQ5