Nantes Saint-Nazaire Port Le magazine n°97

DE NANTES À SAINT-NAZAIRE 16 C A R R E F O U R La société Hydrolock fabrique des stérilisateurs pour l’industrie agro-alimentaire au Bignon, à quelques kilomètres au sud de Nantes. Elle exporte régulièrement ses produits par voie maritime, le plus souvent au départ de la zone de Cheviré. Pour une de ses récentes opérations, elle a fait appel aux services de la Compagnie ligérienne de transports (CLT-Sogestran Group) pour convoyer par barge une de ses machines de Nantes à Montoir. “Le transport a été réalisé par Kuehne&Nagel, qui prend en charge le transport jusqu’au destinataire final au Canada, explique Thierry Foucart, Directeur technique de la société Hydrolock. Le stérilisateur transporté se divisait en trois colis, dont le plus important mesurait 23 mètres de long pour un poids d’environ 40 tonnes. Le transport par barge nous a permis d’éviter les ouvrages routiers importants et donc de réduire les coûts. De plus, nous avons adapté la taille de nos produits aux contraintes locales du transport routier. Désormais, nous pouvons emprunter le périphérique nantais alors qu’auparavant, nous devions passer par Rezé et interrompre une ligne de tramway.” Le passage par la zone de Cheviré permet également de stocker les colis en attendant leur chargement. “La complexité du transport rend difficile une livraison “juste à temps” , poursuit Thierry Foucart. À Montoir, le stérilisateur a pu être directement chargé sur le navire depuis la barge, optimisant ainsi la chaîne logistique.” 240 PASSAGES DE CAMIONS ÉVITÉS Pendant l’opération menée pour le compte d’Hydrolock, une autre barge de la CLT était mobilisée sur la métropole nantaise. Pendant trois semaines, la  Pacifique a évacué les déblais de déconstruction de l’ancien parking situé en bord de Loire face à la carrière Misery. Cette solution fluviale est le fruit d’une collaboration entre Nantes Métropole, l’entreprise Charier, Nantes Saint-Nazaire Port et les acteurs de la logistique portuaire. FlexiLoire a permis de transporter 6 000 tonnes de déblais en seulement 3 rotations. Ces déblais ont été réemployés sur l’autre rive pour la préparation de terrains en vue de futures implantations sur le port. “Nous nous inscrivons dans une démarche de RSE , souligne Thierry Macé, Directeur des pôles grands travaux et déconstruction de Charier. Grace à cette barge, nous avons évité le passage de 240 camions sur les ponts de la ville de Nantes.” Les bénéfices en termes de congestion, de bruit et de sollicitation des infrastructures routières en zone urbaine sont évidents… ■ DEUX NOUVELLES OPÉRATIONS RÉALISÉES PAR L’INTERMÉDIAIRE DU SERVICE FLEXILOIRE ET L’ENTREPRISE CLT MONTRENT QUE LA LOGISTIQUE FLUVIALE A TOUTE SA PLACE DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL, EN TERMES DE TRAFIC URBAIN COMME DE CONNEXION AUX LIGNES MARITIMES. FlexiLoire La solution fluviale renforce sa pertinence NANTES SAINT-NAZAIRE PORT LE MAGAZINE - N°98 - janvier 2020 Les colis de la société Hydrolock, située au Bignon, ont transité par barge de Nantes à Montoir. Le service fluvial a permis l'évacuation des déblais du chantier de déconstruction d'un ancien garage à Nantes. Les déblais ont été employés sur l’autre rive pour la préparation de terrains en vue de futures implantations d'entreprises. © CLT © Charier

RkJQdWJsaXNoZXIy NDM2ODQ5