Nantes Saint-Nazaire Port Le magazine n°95

6 NANTES SAINT-NAZAIRE PORT LE MAGAZINE - N°95 - janvier 2019 LE GRAND OUEST EN MOUVEMENT F I L I È R E "En matière d’éolienne offshore, la mainte- nance représente un coût important, souligne Santiago Chacon, Responsable de la commu- nication d’Offshore Wind chez GE Renewable Energy. Installer des turbines plus puissantes permet de réduire ces coûts, puisqu’on dimi- nue le nombre d’éoliennes pour une puissance équivalente." L’usine de Montoir de Bretagne est prête à débuter l’assemblage de deux pro- totypes de cette Haliade X. Une séquence qui devrait se terminer à la mi-2019. L’un des prototypes prendra alors la route du Royaume-Uni. Pendant un an, il y subira des tests de résistance indoor chez ORE Catapult, centre britannique de recherche sur les énergies éoliennes situé à Blyth. L’autre prototype sera, lui, assemblé et monté à terre. "Le lieu définitif n’est pas encore officialisé, explique Santiago Chacon. Pendant la période de test, nous avons besoin de nous rendre quotidiennement ou presque à l’intérieur du mât. D’où la nécessité d’installer cette éolienne à terre." PRODUCTION EN SÉRIE POUR 2021 L’Haliade X sera la turbine la plus grande jamais conçue pour une éolienne offshore. Son élabo- ration sera majoritairement assurée en France. Les nacelles seront assemblées dans l’usine de Montoir de Bretagne. General Electric a prévu d’investir plus de 50 millions d’euros sur 5 ans pour la modernisation de l’usine. En 2020, le prototype devrait décrocher son Type Certificate, sésame nécessaire avant de lancer la production en série, prévue pour 2021. "Nous sommes extrêmement fiers d’assurer le développement de la plus grande turbine au monde depuis la France, c onfie Jérôme Précresse, Président directeur général de GE Renewable Energy. L’Haliade-X 12 MW permettra à terme une diminution des coûts de l’éolien en mer, positionnant nos clients avec succès dans un environnement de plus en plus compétitif. C’est une très bonne nouvelle pour la filière française des énergies renouvelables." ■ L’USINE DE MONTOIR DE BRETAGNE SE LANCE DANS LA FABRICATION D’UNE NOUVELLE ÉOLIENNE PLUS GRANDE ET PLUS PUISSANTE. CETTE NOUVELLE MACHINE, BAPTISÉE HALIADE X, DE 12 MÉGAWATTS, PRODUIRA45 %D’ÉNERGIE SUPPLÉMENTAIRE PAR RAPPORTAUX TURBINES ACTUELLES. Éolien à Montoir de Bretagne  General Electric passe la seconde L’HALIADE X EN CHIFFRES La nouvelle éolienne culmine à 260 mètres de hauteur. Elle possède des pales en carbone de 107 mètres de long. Elle sera 30 % plus grande que ses concurrentes et développera une capacité de production inédite. Elle devrait disposer d’une capacité de production suffisante pour alimenter 16 000 foyers. MERKUR : INSTALLATION EN COURS La livraison de 66 nacelles pour le futur champ offshore allemand Merkur a pris fin en septembre dernier. Tous les composants des éoliennes (les nacelles assemblées à Montoir de Bretagne, les pales fabriquées en Espagne et les mâts venant d’Allemagne ou de Chine) ont été transportés sur la base logistique de Eemshaven, aux Pays-Bas. Là, ils ont été préparés en vue de leur installation en mer. Situé en mer du Nord, à 35 km de l’île de Borkum, le parc Merkur sera un des plus grands d’Allemagne, capable d’alimenter 500 000 foyers. Le futur parc allemand Merkur (vue d'artiste). L'usine General Electric à Montoir de Bretagne prépare le programme de la nouvelle Haliade X. © General Electric © Charles-Antoine Guiche

RkJQdWJsaXNoZXIy NDM2ODQ5