Nantes Saint-Nazaire Port Le magazine n°95

NANTES SAINT-NAZAIRE PORT LE MAGAZINE - N°95 - janvier 2019 23 Avec son ballon (en clin d'œil à Jules Verne) hissé à 25 mètres de hauteur, il ne passe pas inaperçu sur les bords de Loire, tout en s'intégrant idéalement à son environnement grâce à son élégante architecture en bois. Amarré au port de Cordemais, le centre de découverte Terre d'estuaire ouvrira ses portes le 9 février prochain. "Ce sera le premier lieu entièrement dédié à l'estuaire de la Loire" , annonce sa directrice Yasmine Mamma. Un centre qui, de fait, a pour ambition de s'adresser à un très large public : des familles aux scolaires en passant par une clientèle affaires. Pour cela, une "approche multifacette" a été développée. "Nous nous appuyons sur le triptyque connaissance, rêve et émotion" , explique Yasmine Mamma. Plus concrètement, pour mieux faire comprendre au visiteur "de quoi l'estuaire tel qu'on le voit aujourd'hui est la résultante » , une scénographie immersive nous invite à suivre un véritable "parcours de sens" . LE BINÔME NATURE-INDUSTRIE AU CŒUR DE LAVISITE Sur un espace de 1 000 m² se succèdent ainsi images, sons, vidéos et dispositifs interactifs, mais aussi un bassin d'eau de 40 m² dans lequel le visiteur fait naviguer des maquettes de célèbres bateaux ligériens. Car Terre d'estuaire a ceci de particulier qu'il n'oppose jamais la dimension environnementale de son sujet à l'impact qu'a l'activité humaine sur celui-ci. Bien au contraire, "le scénario de visite met l'accent sur le binôme nature-industrie, emblématique de notre estuaire de la Loire qui n'a cessé d'être travaillé par l'homme, de l'Antiquité où il était déjà un carrefour de navigation à aujourd'hui avec, par exemple, l'entretien du chenal par le Grand Port Maritime" , relève Yasmine Mamma. Côté environnement, la première exposition temporaire sera d'ailleurs dédiée aux oiseaux migrateurs, en partenariat avec l'ACROLA (Association pour la Connaissance et la Recherche Ornithologique Loire et Atlantique) ■ CLIN D'ŒIL Terre d'estuaire La Loire en majesté PREMIER LIEU ENTIÈREMENT DÉDIÉ À L'ESTUAIRE DE LA LOIRE, TERRE D'ESTUAIRE DEVRAITATTIRER LES VISITEURS EN NOMBRE AU DÉBUT DE L’ANNÉE 2019, GRÂCE À UNE APPROCHE LUDIQUE ET INTERACTIVE ORIGINALE, PENSÉE POUR TOUS LES PUBLICS. LE SAVIEZ-VOUS ? "Faire rêver le visiteur" , c'est aussi le faire voyager dans le temps. Deux anecdotes historiques méconnues du grand public et pourtant savoureuses sont développées au sein du parcours d'exposition. Le premier tour du monde français a largué les amarres à Mindin – Saint-Brévin En 1766, la frégate La Boudeuse, construite dans les chantiers navals de l'estuaire, levait les voiles pour un voyage de trois ans sous le commandement du navigateur Louis-Antoine de Bougainville. Le terrible pirate des Caraïbes Barbe Noire a un lien avec l'estuaire Avant d'être intercepté par Barbe Noire et rebaptisé le Queen Anne's Revenge, le plus fameux bateau du plus célèbre des pirates s'appelait La Concorde , et faisait régulièrement escale à Nantes. Il s'agissait en effet d'un navire négrier… Une scénographie immersive invite le visiteur à découvrir l'estuaire de la Loire sous ses différentes facettes. Situé à Cordemais, le centre de découverte Terre d'estuaire ouvrira ses portes début février. © Die Werft © Fagostudio © Die Werft

RkJQdWJsaXNoZXIy NDM2ODQ5