Donges, troisième terminal pétrolier de France

Repères

  • Environ 590 escales par an
  • Une capacité annuelle de traitement de 11 millions de tonnes de pétrole brut
    (près de 8,7 millions de tonnes importées en 2018)
  • Entre 4 et 6 millions de tonnes de produits raffinés exportés par an.

Implanté sur 350 hectares en bordure de Loire, le site de Donges se distingue par ses cuves et autres tours de distillation... Il alimente la deuxième raffinerie française du Groupe Total, dont la capacité annuelle de traitement est de 11 millions de tonnes de pétrole. Les sept postes pétroliers de ce site sont dédiés à l'importation du brut et à l'exportation de produits raffinés. Un poste spécifique, connecté à l'oléoduc Donges Melun-Metz, permet également l'importation de produits raffinés.

En 2015, Total a annoncé un investissement de 400 millions d'euros pour moderniser la raffinerie et lui assurer de nouveaux débouchés rentables grâce à des carburants moins soufrés et conformes aux évolutions des spécifications européennes. De nouvelles unités de raffinage (dont une unité de désulfuration) seront construites. Au préalable, le contournement ferroviaire de la raffinerie sera engagé.

Nantes Saint-Nazaire Port, en charge de l’accueil des navires, dispose, à Donges, d’équipements nautiques et terrestres dédiés à la lutte contre la pollution (groupe d'intervention, barge récupératrice, zodiacs…), ainsi que d'un atelier opérationnel de soutien aux navires (mise en place de coupées, réparation de crocs et amarres...)

Terminal pétrolier de Donges