Actualités

Une année contrastée pour les trafics portuaires

Le trafic total 2015 de Nantes Saint-Nazaire Port s'établit à 25,3 millions de tonnes. L'année est marquée par une forte croissance des céréales (+ 29,3 %) et des produits destinés à l'alimentation animale (+ 15,6 %). Ces évolutions contrastent avec la baisse du trafic énergétique (- 8 %).

La filière agroalimentaire portuaire a connu une réelle progression. Les céréales ont atteint un niveau record : 1,9 Mt ont transité par les silos de Roche-Maurice, Montoir de Bretagne et Saint-Nazaire.

Malgré les difficultés rencontrées par les professionnels français de l'élevage, les vracs solides destinés à l'alimentation animale (2,1 Mt) progressent de 15,6 %.
Le trafic roulier enregistre une baisse de 40 %, principalement liée à l'arrêt, en septembre 2014, de la ligne entre Gijón et Montoir de Bretagne. Le trafic conteneurisé s'élève 182 000 EVP, soit une légère progression par rapport à 2014 (+ 2,4 %).

L'arrêt planifié de huit semaines de la raffinerie Total de Donges, pour optimiser les unités de production, a sensiblement affecté les importations de pétrole brut (- 11,1 %), qui atteignent 7,6 millions de tonnes (Mt). Les flux d'hydrocarbures raffinés sont en légère progression (+ 2,1%), des importations ayant en partie compensé la baisse de la production de la raffinerie.

Le trafic de charbon subit également une forte baisse (- 33,6 %), conséquence des travaux de modernisation de la centrale thermique EDF de Cordemais, engagés à l'automne 2014 pour une durée de deux ans.

Le trafic de gaz naturel liquéfié s'élève à 1,1 Mt, soit une chute de 14,1 % par rapport à l'année 2014, elle-même historiquement basse.

Retrouvez l'analyse détaillée des résultats de trafics dans la rubrique statistiques.

Carte Interactive

Engagements