Actualités

Une nouvelle autoroute de la mer

La décision était attendue… Début mai, l'Agence exécutive pour l’innovation et les réseaux (INEA) de la Commission européenne a déclaré, le projet d'autoroute de la mer entre Montoir et Vigo éligible au programme Marco Polo II. La compagnie maritime espagnole Suardiaz va ainsi bénéficier d'une subvention européenne pour lancer ce service en octobre.

La liaison entre Montoir et Vigo existe depuis 1974, il s'agit du service maritime régulier le plus ancien du port. Il a été repris début 2013 par Suardiaz qui a remporté l'appel d'offres lancé par Gefco, logisticien du Groupe PSA.

Jusqu'à présent, à raison de deux escales par semaine au terminal roulier de Montoir, le mardi et le samedi, le navire roulier Suar Vigo, dont la capacité modulable est de 110 remorques et 250 voitures chargées simultanément (ou 1 400 VL si voitures uniquement), transporte principalement des remorques routières Gefco et des voitures neuves (Citroën Picasso 2, Peugeot Partner, Citroën Berlingo) fabriquées à l’usine PSA de Vigo.

Trois escales et un second navire

La subvention européenne de 3 millions d'euros donne le coup d'envoi pour la transformation opérationnelle de ce service en autoroute de la mer. Cela intègre une troisième escale et un second navire, avec une ligne ouverte à tous les types de trafics tiers.

Comme c’est déjà le cas, la ligne permettra d’étendre les possibilités d’exportations vers d’autres destinations plus lointaines via les nombreuses possibilités de transbordement à Vigo pour le fret roulant (bassin méditerranéen, Amérique du sud, etc…).

A Montoir, la société Somaloir représente l'armateur et assure les opérations de manutention via sa filiale Manocean/MSO.

Carte Interactive

Engagements