Actualités


Covid-19 : l’organisation portuaire au défi du rebond face à la crise sanitaire

Malgré sa soudaineté et son ampleur, la crise sanitaire du Covid-19 n’aura pas mis à bas la continuité des activités portuaires ligériennes. L’organisation de Nantes Saint-Nazaire Port, sa solidité et sa résilience ont été largement éprouvées. Mais elles ont tenu, et les équipes se sont mobilisées pour être prêtes au rebond.

« Dans cette période très particulière, en pleine conscience de notre rôle d’opérateur d’importance vitale pour l’économie du pays, pour l’énergie et l’alimentation notamment, il était essentiel de nous organiser au plus vite pour assurer la continuité des activités, rappelle Julien Dujardin, Directeur Général Adjoint en charge des ressources techniques. La première étape a été de mettre en urgence le système dans cette nouvelle configuration, tout en assurant la sécurité des personnels portuaires, pilotée par une cellule de veille et de crise réunie à un rythme quotidien. »

Adaptation et anticipation

Le plan de continuité d’activité a été rapidement opérationnel, assurant l’accueil des navires et la gestion des flux, concentré d’abord sur les trafics les plus vitaux. « Il fallait maintenir notre activité en nous adaptant à la réalité des filières, précise Pascal Fréneau, Directeur Général Adjoint en charge des ressources fonctionnelles. Les énergies par exemple où notre rayonnement est national, mais aussi l’alimentation animale où l’évolution de la consommation a provoqué la hausse de demande et même une vraie tension sur certains intrants, dont les tourteaux de soja, qu’il fallait être capable de faire venir au plus vite. Cette capacité d’adaptation a été décisive. »

« Parvenue rapidement à une situation consolidée, à un plateau d’organisation relativement bien calée, la deuxième étape de la mobilisation portuaire a été naturellement d’assurer dans la durée le maintien en conditions opérationnelles du patrimoine et de l’outil de travail, reprend Julien Dujardin. Avant de passer à une troisième étape qui a été celle de la préparation du déconfinement. Une nouvelle organisation où encore une fois nous avons été engagés à inventer, à l’unisson d’ailleurs de la situation de notre pays tout entier et de son économie. »

« Notre objectif, assurer la continuité d’activité, dépassait la seule réaction au contexte. Il nous amenait à toujours anticiper, explique Pascal Fréneau, à nous projeter en permanence vers le redémarrage progressif de nouvelles activités. »

Une mobilisation dans la durée

En pleine collaboration avec les personnels, toujours dans un dialogue de proximité et avec des conditions de travail repensées, Nantes Saint-Nazaire Port a veillé à être toujours opérationnel. « Avec les équipes Accès nautiques, Patrimoine ou Aménagement et Environnement, nous avons avancé pas à pas, analyse Julien Dujardin. Nous avons appris chaque jour, en ajustant la réalité professionnelle entre le télétravail, quand c’est possible, et les équipements de protection, les gestes barrières et la distanciation sociale... Cette situation exceptionnelle a aussi permis d’accélérer certaines évolutions, dont des chantiers déjà en cours comme celui de la dématérialisation. »

Découvrez le magazine n°99

Carte Interactive

Engagements