Actualités

Démarrage du projet européen SamueLNG coordonné par le GIE Dragages Ports

Un projet cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme pour l’interconnexion en Europe, intitulé « Spanish/French Sustainable Atlantic Motorways of the seas Using as fuel for Engine LNG » (« Autoroutes de la mer franco-espagnoles durables motorisées au GNL »), ou SamueLNG en abrégé, a démarré le 13 décembre dernier, à Gijón, en Espagne. Un appel d'offres a été lancé début février pour la remotorisation de la drague.
 
Coordonné par le GIE français Dragages Ports (DP), le projet SamueLNG constitue la première phase du projet global « Towards Blue Atlantic Arch by 2025 ». Ce projet a pour objectif d’améliorer la durabilité du transport maritime à travers l’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) comme alternative écologique et rentable par rapport aux carburants marins classiques pour les navires de transport maritime à courte distance et les navires de servitude.

Le projet SamueLNG contribuera à cette démarche en aidant à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de deux directives clés de l’Union Européenne : la directive (UE) 2014/94 relative à la durabilité du transport maritime européen et la directive (UE) 2012/33 sur la réduction de la teneur en soufre des carburants marins.

Un programme d'actions

Au cours des trois prochaines années, le projet SamueLNG portera sur cinq actions clés :
- La modification de la motorisation de la drague Samuel de Champlain, drague aspiratrice en marche appartenant au GIE Dragages-Ports,dont la capacité du puits est de 8 500 m3, pour passer d’un système utilisant exclusivement du gasoil à usage maritime (DML) à un système de motorisation à double carburant gasoil-GNL
- Des études concernant l’avitaillement en GNL, comprenant une évaluation des conditions de réalisation au Port de Nantes Saint-Nazaire, une unité mobile terrestre au Port de Gijón et un engin flottant au Port de Vigo, en concertation avec les partenaires de chaque port
- Des études d’impact environnemental de l’utilisation de cette technologie aux Ports de Rouen, du Havre et de Nantes Saint-Nazaire
- La formation du personnel intervenant dans les opérations liées à l’utilisation du GNL comme combustible dans les Ports de Nantes Saint-Nazaire et de Rouen
- La diffusion des résultats auprès de la communauté maritime par le CEDA

Le consortium

Le projet SamueLNG est coordonné par Dragages Ports et soutenu par un solide consortium composé de 12 partenaires implantés sur l’arc atlantique: 5 autorités portuaires publiques (les grands ports maritimes de Nantes Saint-Nazaire, du Havre et de Rouen, les ports de Gijón et Vigo ;  2 entreprises spécialisées dans la conception et l’ingénierie navales (Inova et Ghenova) ; 2 fournisseurs d’énergie (Energias de Portugal et Gas Natural Fenosa) ; un opérateur « shortsea » (Suardiaz) ; une fédération internationale du dragage (Central Dredging Association).

Carte Interactive

Engagements