Actualités

1ère escale d’un Q-Max, plus grand navire méthanier du monde, à Montoir-de-Bretagne

A Montoir-de-Bretagne, le terminal méthanier d’Elengy, Groupe ENGIE, vient d’accueillir le Q-Max Al Mayeda, plus grand navire méthanier jamais reçu dans la région.  Propriété du Qatar (d’où le Q de Q-Max), les navires de type Q-Max sont les plus grands méthaniers au monde.

Avec une longueur de 345 m (soit quasiment quatre terrains de football), une largeur de 54 m, il peut transporter 267 000 m3 de GNL soit dix fois la consommation résidentielle de la métropole de Nantes sur une année.

Le terminal de Montoir-de-Bretagne bénéficie de nombreux atouts : une position privilégiée sur la façade atlantique, une implantation à l’entrée de l’estuaire de la Loire, avec un large chenal d’accès, des infrastructures et services portuaires de qualité. Régulièrement rénové et modernisé, le site peut non seulement recevoir ces géants des mers mais constitue aujourd’hui un point d’entrée du GNL particulièrement attractif pour la France et ses marchés voisins. Ces dernières années, il a ainsi été leader des opérations de transbordement de GNL de navire à navire en Europe, service qu’il assure en toute sécurité grâce à ses deux appontements.  

Depuis sa mise en service en 1980, le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne a reçu plus de 210 navires méthaniers différents, sur une flotte mondiale qui en compte 570. Les cargaisons de GNL qu’ils transportent proviennent non seulement du Qatar, mais de nombreux autres pays, de la Russie à l'Australie.

Porte d'entrée européenne du marché du gaz, le complexe industriel Elengy de Montoir-de-Bretagne constitue un hub majeur au niveau mondial. Aujourd’hui, en tant qu’industriel responsable, Elengy offre des services et solutions pour promouvoir les usages du GNL et est engagé dans la transition énergétique aux côtés des acteurs portuaires. Nantes Saint-Nazaire Port s'appuie notamment sur la filière GNL dans sa démarche de transition énergétique et écologique du territoire estuarien.

Carte Interactive

Engagements