Actualités

La première éolienne flottante a pris le large

Le 29 avril, le prototype Floatgen a quitté les bassins de Saint-Nazaire pour rejoindre le site d'essais en mer de Sem-Rev au large du Croisic. 

Manœuvre inédite et délicate, l'éolienne a été remorquée au large du Croisic, à 22 kilomètres du rivage. Ce transfert a mobilisé de nombreux acteurs portuaires pendant toute la durée de son transfert spectaculaire.

C'est sur le quai des Charbonniers, à Saint-Nazaire, que les travaux se sont déroulés de septembre 2016 à octobre 2017. La société Ideol avait choisi le port de Saint-Nazaire en raison de sa proximité avec le site d'essais de Sem-Rev et pour la qualité de ses infrastructures qui offrent un espace protégé, avec un niveau d'eau constant pour la construction, l'assemblage et la mise à l'eau des composants

D'une puissance égale à 2MW, haute de 100 mètres, avec sa nacelle installée à 60 mètres de haut, et un tirant d'eau de 7,5 mètres, la machine est basée sur une technologie innovante : un flotteur en béton allégé et des lignes d'ancrage en nylon. Conçue par un consortium européen mené par la société Ideol en partenariat avec l'Ecole Centrale de Nantes et l'entreprise Bouygues Construction, la technologie Floatgen sera testée sur site pendant deux ans.

Contacts Nantes Saint-Nazaire Port – Laurent Connil et Maryse Gérard

Carte Interactive

Engagements