Actualités

Le programme de modernisation des ouvrages mobiles en phase active

A Saint-Nazaire, la modernisation des ouvrages mobiles a été engagée. Deux opérations inédites par leur ampleur, se déroulent en ce moment au niveau de l'entrée est et du tablier de la porte amont de la forme Joubert. Ces travaux s'inscrivent dans un programme de rénovation, coordonné sur cinq ans, indispensable pour assurer la fiabilité des ouvrages et sécuriser les flux maritimes et routiers. Tour d'horizon des principaux chantiers en cours.

L'écluse est

A proximité du sous-marin l'Espadon, un important chantier a débuté sur le génie civil de l'écluse est, en fin d'année 2017. L'ouvrage datant de 1870, subit une dégradation de ses parois latérales, les bajoyers. Construits en 2001, ils sont atteints d’une pathologie du béton qui se traduit par le développement d’une fissuration importante, qui pourrait, à terme, entraîner la décomposition de l’ouvrage. L'opération consiste à reconstruire intégralement ces murs en béton armé nécessaires à la fixation des deux vantaux de la porte aval, à l'aide d'une composition béton adaptée.

Configuration rare mais indispensable pour effectuer ces travaux, l'écluse a été entièrement asséchée en fin d'année. Cette étape a nécessité la mise en place d'un batardeau, côté mer. En mars, l'entreprise ETPO, à qui Nantes Saint-Nazaire Port a confié ce chantier, a ainsi pu procéder au retrait des deux vantaux de la porte aval. Place désormais à la démolition du béton par méthode du sciage, à l'aide de lame et de câble. Cette phase se déroulera jusqu'en juillet, tandis que la reconstruction du béton débutera dès le mois de mai. Une fois carénés, les deux vantaux seront repositionnés à l'automne, puis l'écluse sera remise en eau. Sa remise en service est programmée en décembre.

Cet accès aux bassins est principalement utilisé par les marins des Phares et Balises, les lamaneurs, les pêcheurs, les plaisanciers et les navettes de passagers. Les ouvertures de sas sont programmées toutes les deux heures. Pendant la durée des travaux, cette entrée est inaccessible à la circulation maritime. Les navigateurs doivent emprunter l'écluse sud.

 

Le tablier - porte amont de la forme Joubert

Construit en 1930, cet ouvrage qui a bénéficié d'un suivi régulier des équipes techniques de Nantes Saint-Nazaire Port, nécessite aujourd'hui une intervention de plus grande envergure. Le tablier est un élément peu visible mais ô combien important dans le fonctionnement d'une porte-écluse : il se surélève lors d'une ouverture de sas, avant le passage d'un navire, pour permettre à la porte de coulisser dans son enclave sous le quai, telle une porte à galandage.

Huit mois de travaux vont ainsi être nécessaires pour remplacer le mécanisme de levage et le revêtement routier (étapes détaillées en annexe). La première phase consiste au démontage du platelage sur lequel circulent les véhicules. Elle sera suivie par la dépose des vérins. Le tablier sera ensuite découpé en deux afin de faciliter l'opération de levage. Le ponton Aloès, une grue sur barge appartenant à Nantes Saint-Nazaire Port, interviendra alors pour déplacer ces éléments de 65 tonnes chacun, quelques mètres plus loin, sur le quai Oblique. Désamiantage par sablage, réparations structurelles et peintures seront réalisés dans un espace confiné. Une fois ces travaux effectués, le tablier retrouvera son enclave. Plusieurs étapes se succéderont sur une période de 10 semaines : assemblage des deux morceaux, intégration des nouveaux vérins, pose du nouveau platelage… Cet arrêt technique sera ponctué par des tests de manœuvre avant mise en service, début décembre.

L'avenue de la Prise d'Eau sera ainsi coupée à la circulation routière entre le bassin de Penhoët et la forme Joubert jusqu'au 15 juillet. Les piétons et cyclistes pourront toutefois emprunter cet accès en dehors des passages de navires. Un pont provisoire sera installé en période estivale afin de limiter la perturbation de la circulation routière.
 

 

 

 

 

Carte Interactive

Engagements