Actualités


Donges-Est : la concertation au service de la nature

AcrolaL’établissement portuaire vient de finaliser un plan de gestion des espaces naturels sur le site de Donges-Est. Cet outil a été élaboré en concertation avec l’ensemble des acteurs du site et de l’estuaire pour conserver, voire accroître sa biodiversité tout en conciliant les différents usages.

La zone s’étend sur 460 hectares, juste à l’est de la raffinerie. Classée en grande partie en Natura 2000, elle présente une valeur patrimoniale majeure. Elle accueille notamment un important massif de roselières, le plus grand de l’estuaire d’un seul tenant. La présence de cette roselière, de prairies humides, de mares temporaires et de remblais sableux contribue à faire du site un paradis des oiseaux, des amphibiens mais aussi des insectes typiques de ces milieux. L’intérêt faunistique de Donges-Est est sans équivalent dans l’estuaire de la Loire. La flore y est également remarquable. Des prospections naturalistes ont été réalisées en 2013 et 2014 par Nantes Saint-Nazaire Port. Elles complètent celles qui avaient été effectuées depuis les années 1990 et permettent d’améliorer la connaissance des habitats et des espèces, ainsi que leur dynamique.

Réunir tous les acteurs du site


"Conduire une politique partagée de développement durable des espaces portuaires estuariens", constitue l’un des trois grands axes du projet stratégique 2015-2020 de Nantes Saint-Nazaire Port. L’une des actions du projet consiste à mettre en place des plans de gestion des espaces naturels sur les sites de Donges-Est, du Carnet et de Bouguenais. Celui de Donges-Est est le premier. Il sera suivi de celui du Carnet, puis de celui de Bouguenais.

"Ce plan est, pour Nantes Saint-Nazaire Port, un outil de gestion, explique Bérengère Autret, Chargée de missions environnement à Nantes Saint-Nazaire Port. Il décrit le site, son fonctionnement, ses valeurs et "ses problèmes". Il définit, sur la période 2016-2025, les objectifs de gestion en choisissant d’agir ou de ne pas agir et organise les ressources requises pour sa mise en œuvre. Cela permet à notre établissement d’avoir une vision à long terme sur la gestion du site de Donges-Est. L’objectif aujourd’hui est de réussir à mettre tout le monde autour d’une table pour mener des actions en commun. Plusieurs acteurs sont présents sur le site : des exploitants agricoles, des chasseurs ou encore une association environnementale qui bénéficient d’une autorisation d’occupation temporaire (AOT). Au total, nous avons identifié six enjeux majeurs qui font l’objet de 24 actions. Tous les ans, au printemps, nous organiserons a minima une réunion opérationnelle en présence des acteurs du site pour mettre en œuvre les actions de l’année. Puis, chaque fin d’année, nous rassemblerons les membres du comité de pilotage, représentés par les acteurs du site et de l’estuaire (Conseil départemental de Loire-Atlantique, Conservatoire du littoral, Chambre d’agriculture) ainsi que les services de l’État, pour faire le point sur les actions de l’année et celles qui sont à engager l’année suivante."

Lire l'intégralité du magazine 92

Carte Interactive

Engagements