Actualités

Nantes Saint-Nazaire Port et RACO mobilisés pour le développement de l'axe Nantes - Lyon

RACOAprès les conclusions du débat public autour du projet de Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA), l'association RACO reste mobilisée et milite pour que l'électrification du tronçon Nevers - Chagny devienne une réalité. Cet aboutissement permettrait notamment à Nantes Saint-Nazaire Port d'atteindre de nouveaux gisements de fret et d'accéder aux carrefours logistiques européens.

L'évolution du projet de Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA) était au cœur du Conseil d'Administration de l'association Rhône - Alpes – Centre – Océan (RACO), organisée le 13 décembre au siège de Nantes Saint-Nazaire Port. L'Association créée en 1995 fédère une trentaine d'acteurs (Conseils régionaux,  Conseils départementaux,  villes,  communautés urbaines,  chambres consulaires, Nantes Saint-Nazaire Port…),  dans le but de promouvoir la modernisation des infrastructures et une densification des circulations de trains voyageurs et de fret sur l’axe Nantes – Lyon, mais également sur des antennes afférentes et en prolongement de cet axe est/ouest.
 
RACO soutient le projet de Voie Ferrée Centre Europe Atlantique (VFCEA), qui permettrait, avec l'électrification Nevers-Chagny et la mise au gabarit des tunnels, le développement du fret. Le premier intérêt est de donner aux clients des ports de l’Atlantique (Nantes Saint-Nazaire et la Rochelle) un axe ferroviaire de qualité permettant de diffuser ou acheminer les marchandises.
 
Un enjeu de développement portuaire

Le débat public organisé de décembre 2016 à mars 2017 a permis de confirmer l'intérêt de ce projet et a conduit le conseil d'administration de SNCF Réseau à valider la poursuite de ce projet, en retenant le périmètre Tours-Nevers-Chagny pour la modernisation de cet axe ferroviaire.

Pour Nantes Saint-Nazaire Port, finaliser cette Voie Ferrée Centre Europe Atlantique relève  d'un enjeu majeur. L'électrification de ce dernier tronçon permettra de consolider les bassins de fret existants (notamment agricoles), d'atteindre de nouveaux gisements de fret et d'accéder aux carrefours logistiques européens. Parmi les trafics identifiés : les filières automobile et aéronautique,  les produits conteneurisés, les vracs agricoles et agro-alimentaires (alimentation animale), le bois…

Carte Interactive

Engagements