Las múltiples facetas de los emplazamientos aguas arriba

Referencias

  • 2,2 millones de toneladas de tráfico total en Nantes en 2018
  • 620.000 toneladas de cereales
  • 187.000 toneladas de productos provenientes del reciclaje (incluyendo chatarra)
  • 60.000 toneladas de madera importadas
  • Cerca de un millón de toneladas de arena

 

Cheviré: un sitio para el comercio de la madera

Con 56.000 toneladas importadas en el 2017, Cheviré representa una potencia en el sector de la madera en Francia. Es que en este sitio, se encuentra la mayor concentración de equipos y de profesionales de la madera, adosado al primer lugar de comercio internacional de madera de productos importados. En Cheviré, hay otros tipos de tráficos, como el de los productos de reciclaje provenientes del triturador de metales de AFM Reciclaje. Cheviré cuenta también con una terminal arenera.

… pero también una plataforma logística de envergadura

La plataforma de Cheviré está ubicada al lado de la carretera de circunvalación de Nantes, conectada directamente a la red de carreteras. También está conectada, mediante la red ferroviaria y el río, a las terminales de Montoir-de-Bretagne. Cheviré dispone de reservas inmobiliarias para instalar depósitos de almacenamiento.

Roche-Maurice, el "granero" de cereales de la región Oeste

Frente a Cheviré, Roche-Maurice es un de los graneros de cereales más grandes del gran Oeste de Francia. En promedio, un poco más de un millón de toneladas por año transitan en estas instalaciones.

[Translate to Espagnol:] 1

[Translate to Espagnol:] Cheviré : un poids lourd du trafic de bois…
Avec 90 000 tonnes importées en 2009, Cheviré reste une place forte du bois, dont le savoir-faire rayonne en Europe et même à l’international. Il faut dire que le site abrite la plus importante concentration d’équipements et de professionnels du bois en France, adossée à la première place de négoce de bois d’œuvre importés. D’autres trafics sont traités sur Cheviré comme les produits issus du recyclage, portés par l’installation du broyeur à métaux d’AFM Recyclage. Enfin, Cheviré a récemment réorganisé ses activités sablières pour anticiper le développement des importations de sable.

… mais aussi une plate-forme logistique d’envergure
La plate-forme de Cheviré est située au bord du périphérique nantais, directement connectée au réseau routier. Elle est également reliée au réseau ferroviaire et dispose d’une liaison fluviale avec Montoir-de-Bretagne. Ses réserves foncières séduisent de nombreux industriels souhaitant implanter des entrepôts de stockage.

Roche-Maurice, le "grenier" à céréales de l’Ouest
En face de Cheviré, le site de Roche-Maurice est un des greniers à céréales majeurs du Grand Ouest de la France. En moyenne, un peu plus d’un million de tonnes de céréales transitent chaque année par ses installations.

Quai Wilson, cap sur la croisière
Avec le glissement des trafics de marchandises vers l’aval et les sites de Cheviré et de Roche-Maurice, le quai Wilson, sur l’île de Nantes, s’est reconverti depuis 2004 dans l’accueil de paquebots de croisière. Chaque année, il reçoit en moyenne une demi douzaine d’escales.

[Translate to Espagnol:] 2

[Translate to Espagnol:] Cheviré : un poids lourd du trafic de bois…
Avec 90 000 tonnes importées en 2009, Cheviré reste une place forte du bois, dont le savoir-faire rayonne en Europe et même à l’international. Il faut dire que le site abrite la plus importante concentration d’équipements et de professionnels du bois en France, adossée à la première place de négoce de bois d’œuvre importés. D’autres trafics sont traités sur Cheviré comme les produits issus du recyclage, portés par l’installation du broyeur à métaux d’AFM Recyclage. Enfin, Cheviré a récemment réorganisé ses activités sablières pour anticiper le développement des importations de sable.

… mais aussi une plate-forme logistique d’envergure
La plate-forme de Cheviré est située au bord du périphérique nantais, directement connectée au réseau routier. Elle est également reliée au réseau ferroviaire et dispose d’une liaison fluviale avec Montoir-de-Bretagne. Ses réserves foncières séduisent de nombreux industriels souhaitant implanter des entrepôts de stockage.

Roche-Maurice, le "grenier" à céréales de l’Ouest
En face de Cheviré, le site de Roche-Maurice est un des greniers à céréales majeurs du Grand Ouest de la France. En moyenne, un peu plus d’un million de tonnes de céréales transitent chaque année par ses installations.

Quai Wilson, cap sur la croisière
Avec le glissement des trafics de marchandises vers l’aval et les sites de Cheviré et de Roche-Maurice, le quai Wilson, sur l’île de Nantes, s’est reconverti depuis 2004 dans l’accueil de paquebots de croisière. Chaque année, il reçoit en moyenne une demi douzaine d’escales.

[Translate to Espagnol:] 3

[Translate to Espagnol:] Cheviré : un poids lourd du trafic de bois…
Avec 90 000 tonnes importées en 2009, Cheviré reste une place forte du bois, dont le savoir-faire rayonne en Europe et même à l’international. Il faut dire que le site abrite la plus importante concentration d’équipements et de professionnels du bois en France, adossée à la première place de négoce de bois d’œuvre importés. D’autres trafics sont traités sur Cheviré comme les produits issus du recyclage, portés par l’installation du broyeur à métaux d’AFM Recyclage. Enfin, Cheviré a récemment réorganisé ses activités sablières pour anticiper le développement des importations de sable.

… mais aussi une plate-forme logistique d’envergure
La plate-forme de Cheviré est située au bord du périphérique nantais, directement connectée au réseau routier. Elle est également reliée au réseau ferroviaire et dispose d’une liaison fluviale avec Montoir-de-Bretagne. Ses réserves foncières séduisent de nombreux industriels souhaitant implanter des entrepôts de stockage.

Roche-Maurice, le "grenier" à céréales de l’Ouest
En face de Cheviré, le site de Roche-Maurice est un des greniers à céréales majeurs du Grand Ouest de la France. En moyenne, un peu plus d’un million de tonnes de céréales transitent chaque année par ses installations.

Quai Wilson, cap sur la croisière
Avec le glissement des trafics de marchandises vers l’aval et les sites de Cheviré et de Roche-Maurice, le quai Wilson, sur l’île de Nantes, s’est reconverti depuis 2004 dans l’accueil de paquebots de croisière. Chaque année, il reçoit en moyenne une demi douzaine d’escales.